Histoires vertes : le déclic du vivant

J'ai toujours été entourée de plantes et d'animaux.

Ma maman était professeur de svt autant dire que c'est une passionnée, quand j'etais petite on se baladait en forêt et elle s'arretait pour parler et toucher les arbres façon Pocahontas et grand mère Feuillage "prend son energie , touche le aussi !" 🌳

Je comprenais pas trop à l'époque ce qui m'intéressaist le plus céetait mes conversations MSN ( wahou le coup de vieux !)

Et puis un jours en jardinerie on est tombé sur une sensitive ou mimosa pudica et là le choc... j'ai vraiment réalisé qu'une plante etait un être vivant qui plus est sensible ! Elle me sentait !

Depuis, je me prends pour mère Thérèsa des plantes, je récupère les plantes qui partent à la poubelle à mon travail, chez les fleuristes de mon quartier, c'est comme ca qu'on se retrouve avec 18 orchidées !

J'aime les voir raciner et grandir, c'est un peu comme mes bébés.

Racontée par Marie de @greenastique

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés