Entretien - aeschynanthus marmoratus

Entretien - aeschynanthus marmoratus

Entretien - aeschynanthus marmoratus

 

Les fiches produits de Julie de Be vegetal

Botanique :


Famille : Gesneriacées
Origine : Inde
Période de floraison : mai à septembre
Couleur des fleurs : Fleurs vertes et brunes
Type de végétation : vivace
Type de feuillage : persistant
Exposition : lumière sans soleil direct
Humidité du sol : humide
Plantation, rempotage : bouturage à l’étouffée


petite histoire :


Aeschynanthus vient du verbe grec ‘aischyno’ qui signifie enlaidir, défigurer, faire ou avoir honte et ‘anthos’ qui désigne une fleur. Pour quelle raison cette fleur devrait-elle avoir honte ? Est-ce parce qu’elle se cache en partie dans un long calice ? Le nom spécifique speciosus signifie remarquable.
La plupart des aeschynanthus sont épiphytes comme beaucoup d’orchidées, c’est-à-dire qu’ils vivent sur d’autres végétaux sans les parasiter, se nourrissant des débris végétaux, des fientes d’oiseaux et autres animaux, et des pluies. C’est pour cette raison que, lorsqu’on les adopte, il faut leur offrir une humidité ambiante permanente. C’est ainsi que les longues tiges émettent des rejets.


Substrat :


50% terreau classique + 50% tourbe + perlite + lit d’argile au fond du pot.


Exposition soleil :


Placez-le à la lumière vive mais sans soleil direct, dans une pièce où la température se situe entre 15 et 25 °C.


Arrosage :


Arrosez, à l’eau non calcaire, seulement lorsque la terre est sèche en surface. Testez avec le doigt. Humidifiez, brumisez régulièrement le feuillage, toujours avec de l’eau non calcaire, à température ambiante, tous les jours en hiver
lorsqu’il y a du chauffage. Pour conserver l’humidité ambiante, posez le pot dans une coupelle remplie de billes d’argile, en versant de l’eau, dans la soucoupe. Attention à ce que l’eau ne dépasse pas les billes.
Faites un apport d’engrais pour plantes fleuries de mai à septembre, tous les 15 jours.


taille :


Les aeschynanthus ne réclament pas trop de soins. Il suffit de rabattre les rameaux trop longs pour leur conserver une forme harmonieuse
et favoriser la ramification. Procédez après la floraison.


Maladies et erreurs de culture :

 

  •  Comme pour la plupart des plantes d’appartement, qui vivent confinées, les attaques de parasites sont à prévoir. Mouches blanches (aleurodes), pucerons, cochenilles, araignées rouges… Sécheresse et chaleur sont à éviter ! Aérez au maximum la pièce où se trouve votre aeschynanthus, mais attention aux courants d’air, nocifs. Effectuez des bassinages fréquents. La prévention est le meilleur moyen pour éviter ces invasions.

  • Ne déplacez pas la potée lorsque les boutons sont formés car ils tombent facilement.

  • L’aeschynanthus aime la chaleur. Il se peut qu’il soit en courant d’air ou que la température de votre pièce ne soit pas suffisamment élevée l’été (Minimum 22° pour fleurir)

 

 

aeschynanthus marmoratusaeschynanthus marmoratus

0 commentaires

Laissez un commentaire