Comment cultiver sa propre sphaigne ?

Comment cultiver sa propre sphaigne ?

Comment cultiver sa propre sphaigne ?

Nous utilisons vraiment beaucoup de sphaigne, pour la culture de nos plants et bulbes, et surtout pour nos envois. 

Nous avons décidées d'envoyer toutes vos commandes sans plastique, et d'avoir une bouture la plus légère possible pour l'envoyer facilement, ne pas que cela vous coute trop cher en envoi, et si le carton se renverse, que le poids de la terre n'écrase vos belles feuilles. Surtout, la sphaigne a une retention d'eau de 95%, c'est donc un atout indéniable pour l'envoi de nos plantes, pour que les racines gardent leur humidité pendant le transport, pour qu'elles vous arrivent aussi fraiches qu'envoyées ! 

 

Qu'est ce que la sphaigne ?

La sphaigne est la partie vivante de la tourbe, principalement  originaire du chili mais nous la trouvons également aux quatre coins du monde comme en Nouvelle-Zélande en Chine et dans une moindre mesure, en Europe.

Sa récolte s’effectue à la main, sans aucune machine, sur une épaisseur de 5 à 30 cm, afin de préserver les basses couches qui la composent.

Le rôle du substrat est de permettre l’ancrage racinaire, la mise à disposition de l’eau et des nutriments pour les végétaux.

 

Les avantages de la Sphaigne  : 

  • 100% naturelle renouvelable et biodégradable.
  • PH naturellement acide de 4,5 à l’état sec.
  • Inodore et antibactérienne, protection naturelle contre les moisissures, les maladies.
  • Stimulante racinaire : elle permet aux racines des végétaux de respirer de par sa structure
    Très grande capacité de rétention de l’eau entre 15 et 20 fois son volume.
  • Réduction des fréquences d’arrosage.
  • Durable : l’efficacité de la sphaigne dure plusieurs années, pas besoin de la changer.
  • Réutilisable, il suffit de la laver et de la faire sécher.
  • Toutes les plantes (terrain sec, ou humide) peuvent cohabiter dans la sphaigne,
  • Elle est le substrat des plantes les plus exigeantes

 

Matériel qu'il vous faut : 

Sphaigne Noé bouture - comment cultiver sa propre sphaigne ?

 

Dans votre bac, mettez de la tourbe au fond du bac 

 

Noé bouture - comment cultiver sa sphaigne

 

arrosez abondamment la tourbe, mélangez de manière homogène jusqu'à ce que cela fasse de la gadoue

 

Noé bouture - comment cultiver sa sphaigne

 

Avec vos ciseaux, découpez votre sphaigne (la dernière que vous achèterez :-)) et disposer la de façon homogène sur la tourbe.

 

Noé bouture - comment cultiver sa sphaigne

 

aplatissez votre sphaigne pour que la sphaigne se colle à la tourbe et s'impregne d'eau.

 

Noé bouture - comment cultiver sa sphaigne

 

nous avons un couvercle alors profitons en pour la cultiver à l'ettoufée, mais il n'est pas nécéssaire.

Noé bouture - comment cultiver sa sphaigne

placez votre bac à la lumière et attendez 5 semaines pour qu'elle triple de volume Puis ensuite arrêtez d'en acheter, pour en produire de la 100% française :-)

6 commentaires


  • Merci pour votre article ! je viens de recevoir vos sachets de sphaigne et j’ai une petite question. Une fois le récolte effectuée dans son contenant faut-il recommencer à partir de zéro une nouvelle production ou est-ce que la production est permanente dans un même contenant ?
    Merci !!
    Sabine

    Sabine Harel le

  • Tenez nous au courant si vous avez réussi !!! Merci à tous de nous lire

    NOÉ le

  • @nat, oui pour la récolte coupe tout ce que tu peux sur le dessus ! Tu prends un peu de ta collecte précédente car sphaigne ultra vivante :-) pour refaire ta future culture et ainsi de suite !! Tu nous diras ! 5 semaines de culture c’est parfait pour le temps du confinement :-)

    NOÉ le

  • Merci pour votre article ! Je vais essayer alors hihi ! Sa doit être une chouette expérience

    nAthan le

  • Merci grand pour la recette !!!! réalisée en 5minutes cet A.M, rendez vous dans 5 semaines pour la récolte !

    d’ailleurs pour la récolte on fait comment, on coupe simplement la sphaigne en en laissant un peu en terre ou pas ?

    nat le

Laissez un commentaire