Entretien - aglaonemea pictum tricolor

Entretien - aglaonemea pictum tricolor

Entretien - aglaonemea pictum tricolor

 

Aglaonemea pictum tricolor entretien fiche conseil

 

Les ajouts de Julie de be vegetal 

 

petite histoire 

Le nom aglaonema vient du mot grec « aglaos» qui signifie brillant et du mot « nema » qui veut dire fil. L’aglaonéma est connue pour ses propriétés dépolluantes. Elle absorberait le benzène (encres, fumées, peintures, vernis) et le formaldéhyde (agglomérés, colles, isolations, vernis).


Toxicité


La sève de l’aglaonémea est irritante. Il est conseillé de porter des gants pour s’occuper de la plante. De plus, ses fruits et ses feuilles
sont très toxiques et ne doivent jamais être mâchés ou avalés.

 

Bouturage

Rempotez les jeunes sujets au printemps tous les deux ans, dans du terreau pour plantes d’intérieur. Ensuite, procédez à un simple surfaçage chaque année sur les sujets plus vieux avec du terreau pour plante d’intérieur.

 

Maladies et erreurs de culture


- L’aglaonémea peut être attaqué par les cochenilles. Enlevez les insectes à l’aide d’un chiffon imbibé d’alcool dénaturé.


- Un feuillage collant et tacheté de jaune signale la présence d’araignées rouges ou de pucerons, due à une atmosphère trop sèche.
Bassinez votre plante.


- Trop d’eau ou pas assez provoque soit un jaunissement des feuilles, soit leur chute.


- Lorsque l’aglaonéma vieillit, il perd ses feuilles à sa base. La tige s’épaissit et est marquée par des cicatrices laissées par les feuilles.
Ceci n’est pas le signe d’une maladie.

Aglaonemea pictum tricolor - Noe bouture 

Acheter le bon terreau qui lui faut ici : all mix

Elle vous plait et l'environnement de votre appartement lui serait favorable ? 
n'hésitez pas à l'adopter ici ! -> Acheter une aglaonemea pictum tricolor

0 commentaires

Laissez un commentaire