Entretien - Alocasia Cuprea Red secret

Entretien - Alocasia Cuprea Red secret

Entretien - Alocasia Cuprea Red secret

Fiche entretien - alocasia cuprea

 

Arrosage 

Laisser légèrement humide tout le temps, ne pas laisser sécher complètement la terre, mais pas détrempé attention.

Elle tolère l'eau du robinet.

Pour favoriser l'humidité, placer le pot en terre cuite sur une coupelle remplie de billes d'argile que vous mouillerez systématiquement.

Certaines personnes les cultivent en hydro, si c'est votre cas, n'hésitez pas à nous en parler dans les commentaires ;-)

Exposition 

Quelques heures par jour, elle aime les bains de soleil, donc exposition lumineuse :-)

 

Les ajouts de Julie de l'association Bevegetal : 

petite histoire :

Le genre Alocasia comprend environ 70 espèces, originaires d’Asie tropicale. L’Alocasia cuprea est une plante vivace au port touffu et érigé et au feuillage persistant. D’une croissance moyenne, il peut mesurer jusqu’à 1,20 mètre de haut dans le cas d’une culture en pot. La floraison apparaît en été. Elle se compose d’une inflorescence composée d’une spathe et d’un spadice blanchâtre.

Toxicite :

Les feuilles de l’Alocasia sont très toxiques par contact.

La sève de l’Alocasia contient de l’acide oxalique toxique par ingestion. Attention aux jeunes enfants et aux animaux.

exposition soleil :

L’emplacement doit être très lumineux toute l’année, mais sans soleil direct. Il est conseillé de compenser la baisse de luminosité hivernale par un éclairage artificiel.

Les températures idéales de culture doivent être comprises entre 18 et 20°C toute l’année.

L’Alocasia cuprea peut supporter un minimal de 10°C mais seulement de manière temporaire et exceptionnelle.

Arrosage :

L’arrosage doit être régulier et copieux, surtout en été. Le substrat doit être maintenu humide en permanence, sans pour autant le détremper. En hiver, réduisez légèrement les apports d’eau. Maintenez alors le substrat juste humide (un peu moins qu’en été). Utilisez une eau légèrement tiède et non calcaire.

Dépoussiérez régulièrement les feuilles avec une éponge humide. Supprimez les feuilles mortes au fur et à mesure.

Toutefois, il est assez difficile de la conserver car elle demande une atmosphère humide, compliquée à recréer en intérieur.

Ne mouillez pas le feuillage le soir.

Maladies et erreurs de culture :

Les feuilles se ternissent par manque de lumière.

L’Alocasia doit être exposé à une excellente lumière sans rayonnements solaires directs.

Les cochenilles farineuses se développent parfois sur les pédoncules et sous les feuilles d’Alocasia.

Enlevez-les à l’aide d’un tampon imbibé d’alcool à brûler ou d’alcool dénaturé. Une heure plus tard, bassinez la plante pour supprimer les traces d’alcool.

Les araignées rouges se propagent si l’air ambiant est trop sec et provoquent un dessèchement de la plante. Examinez souvent la plante pour déceler les premières manifestations d’une attaque de ces acariens. Le meilleur moyen de lutte consiste à augmenter par tous les moyens possibles le niveau d’humidité de l’air ambiant.

1 commentaire


  • Bonsoir, J’ai un chat mais je pense que si ce n’est que la sève qui est dangereuse, il n’y touchera pas. J’ai un Alocasia Tiger et mon chat le laisse tranquille. Ai-je raison ou vaut il mieux ne pas acheter cette plante. Merci pour vos conseils et cordialement.

    CHAUVIN eliane le

Laissez un commentaire