Entretien - Begonia Rex

Les conseils de Julie de Be Vegetal :


Botanique :

Famille : Bégoniacées
Origine : Asie
Type de végétation : vivace

Type de feuillage : persistant, tombe si la température descend sous les 15°C

Exposition : Lumière vive

Humidité du sol : normalePlantation, rempotage : printemps

Méthode de multiplication : Division rhizome

petite histoire :

Si la plupart des bégonias sont prisés pour leurs belles fleurs, le Bégonia rex doit sa réputation à ses extraordinaires feuilles, aux couleurs et aux reflets variés.

Leurs couleurs sont surprenantes : dessins métalliques, roses, pourpres et verts se succèdent. Chez certaines variétés, elles sont fines et couvertes d’un petit duvet qui les rend plus difficiles à entretenir.

À la fin de l’hiver, de petites fleurs roses font leur apparition. Ne pouvant rivaliser avec la beauté du feuillage, elles sont souvent supprimées.

exposition soleil :

Le bégonia rex est une plante gélive, qui se plait en intérieur. Les températures nécessaires à un bon développement se situent dans une fourchette allant de 10 à 20°C.

Si le soleil direct n’est pas conseillé pour la culture du bégonia rex, pour risque de brûlures, il est fortement conseillé de l’exposer à une lumière vive. Installez-le près d’une fenêtre exposée nord ou est.

Arrosage :

Le plus important, dans la culture du bégonia rex, est de savoir bien gérer les arrosages. En effet, il n’apprécie guère être trop arrosé. Un apport excessif d’eau peut entrainer divers désagréments, comme le brunissement puis la chute des feuilles.

Laissez sécher le terreau, entre deux arrosages (1 fois par semaine). L’hiver, réduisez ces apports ; le rhizome stocke de l’eau et, en arrosant trop souvent, vous pourriez le faire pourrir.

Si l’atmosphère est sèche, placez-le sur une coupelle remplie de billes d’argiles, que vous maintiendrez humides.

Maladies et erreurs de culture :

En cas d’excès d’arrosage, la pourriture des rhizomes et des tiges risque de se produire.

bouturage :

Le bégonia rex est une plante très facile à bouturer. Vous pouvez bouturer une tige au printemps, en la plantant dans un mélange de terreau et de sable, ou bien une feuille dont vous aurez incisé les nervures principales, sur l’envers de la feuille. Remplissez une terrine de terreau. Posez la feuille sur le terreau, puis épinglez-la pour la maintenir en place. Placez, enfin, la terrine au chaud et dans une mini-serre pour obtenir une atmosphère humide.

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés