Comment maintenir une humidité correcte ?

Comment maintenir une humidité correcte ?

Comment maintenir une humidité correcte ?

L'eau c'est la vie ! 

Beaucoup de nos plantes d'interieurs surtout nos chouchoutes tropicales ont un grand besoin d'humidité ! Voici quelques conseils pour maintenir vos appartements humides et vos plantes heureuses.

Je répète, nous parlons ici des plantes qui ont besoin d'humidité ! 
Les cactus et succulentes par exemple préfèrent la secheresse et les arrosages très peu fréquents voire inexistants en hiver.

 

La qualité de l'eau 

Nous vous conseillons fortement d'arroser avec l'eau la moins calcaire possible, donc l'excellence serait de l'eau de pluie ! Sinon de l'eau minérale lui conviendra très bien. Certains utilisent même de l'eau distillée ! Sauf que ces deux dernières méthodes sont bien trop gourmandes en plastique pour la planète...

Si votre plante accepte bien l'eau du robinet, tant mieux pour vous, continuez :-) Vous pouvez remplir d'avance des bouteilles d'eau du robinet et les laisser reposer deux bonnes heures avant d'arroser vos plantes, l'eau se fixera à température ambiante, et c'est ce que la majorité des plantes ont besoin. Je ne dis pas ici que le chlore aussi permettrait de s'évaporer ici, apparemment c'est une légende. Je dis simplement qu'au moins l'eau sera à bonne température pour vos plantes.
Arrosez avec une eau tiède les bégonias, cyclamens, primevères, azalées, gloxinias, saintpaulias : cette pratique a pour but de limiter le phytophtora, un champignon auquel ces plantes sont très sensibles.

Astuce : si votre eau est très calcaire, vous pouvez y ajouter le jus d'un citron dilué dans 5 litres d'eau, ou quelques gouttes de vinaigre blanc, cela évitera les auréoles calcaires sur la terre et les pots.  
Mais moi perso c'est ce que j'aime bien les pots en terre cuite qui ne sont pas propres.

 

Comment arroser ? 

Il y a l'arrosage classique avec un arrosoir ou bouteille d'eau peu importe qui consiste à verser de l'eau au-dessus du terreau.

Pour les alocasias et calatheas, nous vous conseillons de ne pas arroser via la terre par le dessus, mais par bassinage par le dessous. Il suffit de mettre votre plante dans un pot de terre, mettre des billes d'argile au fond d'un bol et poser votre pot de terre sur ce lit d'argile. Il suffit de maintenir le bol pleins d'eau, sans trop vous souciez du reste. En effet, cela évitera à votre rhizome de pourrir, la plante se nourrira par capillarité que ce dont elle a besoin ! Le terreau restera toujours un peu humide, sans être détrempé ! 

Si vous venez de planter des graines, des semis donc, ou si vous faites pousser un bulbe, commencer par l'arroser par vaporisation pour ne pas trop l'arroser, ensuite quand les racines se seront développées vous pourrez changer de méthode.

Certaines plantes aiment aussi être arroser en bain, c'est-à-dire que le pot soit complement immergés dans l'eau pendant un certain temps. Quand vous soulevez le pot et que le pot commence à goutter par en bas, c'est quelle a suffisamment d'eau. Je trempe mon orchidée 1 fois par semaine dans un bain 15min environ. 

 

 

Arroser avec un hoya, cette technique est ancestrale et permet de garder la fraicheur au centre de l'hoya pour que le soleil n'évapore trop vite la précieuse eau. Toujours par capilarité la plante se nourrit que ce dont elle a besoin. Vous veillerez simplement à ce que l'hoya soit en permanence remplit.

Quand arroser ? 

C'est difficile de répondre à cette question, car cela dépend vraiment de beaucoup de facteurs. Personne n'arrose "tous les 10 jours", cela dépends des courants d'air, de l'humidité de la pièce, de chaque espèce de plantes, la chaleur, la saison,.... Donc le mieux est d'observer vos plantes, vous verrez vous allez très vite les connaitre et comprendre leur besoin.
Bien sur il y a le test du doigt, toucher la terre, et pas qu'en surface, vous allez vite sentir si la terre est trop sêche ou beaucoup trop humide.
Si tout autour du pot, commence à se créer un gouffre entre la terre et le bord du pot, là il faut arroser, c'est que la terre est beaucoup trop sèche !

La majorité des plantes tout de même ont autant besoin d'air que d'eau, donc laisser sécher la terre entre deux arrosages. Un excès d'eau (plus qu'un manque d'eau) tuera à coup sur votre plante, c'est la première cause de planticide par les débutants.

La maranta aime bien avoir son terreau toujours humide mais pas détrempée ! 

Observez également les feuilles de votre plante, si elles fletrissent un peu, perde de leur vigueur, c'est surement aussi du à un manque d'eau.

 

5 astuces pour humidifier l'air pour ses plantes tropicales

  • investir dans un humidificateur est une excellente solution !

La brume de l'humidificateur ne fait pas de gouttes sur les feuilles ou autres surfaces, donc ne contribue pas aux moisissures de votre appartement s'il est déjà trop humide. Moyenne de prix 70 euros je dirais. Ne le mettez pas en permanence mais 1h par jour je dirais humidité réglée à 60%.

  • vaporiser vos plantes une fois par jour environ sur en été avec un pulvérisateur. 

Veillez à changer à chaque utilisation de préférence l'eau du pulvérisateur pour éviter que les bactéries s'installent dans le pshiit et ne contaminent vos plantes.

  • placer des recipients d'eau un peu partout autour de vos plantes, soit des pots vides, profitez-en pour faire des boutures de vos plantes :-) soit un aquarium avec un poisson dedans... peu importe, l'évaporation contribuera à humidifier naturellement et sans effort les alentours. 
    En hiver, vous pouvez aussi placer des bols d'eau sur vos radiateurs.
  • grouper vos plantes, pas trop pour qu'elles aient quand même la place d'être à l'aide, mais les grouper est une bonne façon de maintenir l'humidité, et même la favoriser, car comme nous, les plantes transpirent en groupe ;-)
  • faire sécher son linge à côté de ses plantes fonctionne très bien !

 

photo credit de l'arrosoir lavantgardiste.com
photo credit des plantes dans la baignoire Caroline de Testa

 

0 commentaires

Laissez un commentaire